Auteur : Karin Sandmaier

À l’origine, j’ai étudié la biotechnologie et la technologie des denrées alimentaires en Allemagne et en France. Mais après plus de 20 ans passés à travailler comme ingénieure chimiste dans le secteur de l’industrie alimentaire et pharmaceutique, j’avais envie d’autre chose. Tout cela était trop théorique, trop scientifique. Depuis quelques années, je travaille dans mon propre cabinet ainsi que chez Gesundwerk, un centre de médecine intégrative à Aarau. Le grand jardin qui entoure notre maison m’a poussée à me pencher de plus près sur les plantes médicinales – et j’ai complété ma formation de MCT en étudiant l’herboristerie occidentale. Ces deux disciplines se complètent merveilleusement bien : l’acupuncture fait bouger l’énergie et les plantes médicinales nourrissent l’énergie, resp. le yin ou le yang. Avec le TuiNa/An Mo-Massage, la dernière formation que j’ai suivie, j’arrive très bien à faire bouger les énergies et à dissoudre les stagnations.
Je suis extrêmement heureuse et reconnaissante d’avoir pu embrasser cette nouvelle orientation professionnelle. Elle est source d’une grande satisfaction et c’est une joie pour moi de pouvoir accompagner des personnes pour un petit bout de chemin et de contribuer à leur bien-être.

Website: www.akupunktur-heilkraeuter.ch

EPS: conseils pour vous préparer à l’étude de cas

Tous les thérapeutes souhaitant passer l’examen professionnel supérieur avec brevet fédéral doivent commencer l’étude de cas avec le premier module d’examen P1. Comment s’y préparer au mieux?

Ouverture de cabinet: comment attirer de nouveaux patients?

Construire un réseau de patients dure un certain temps. Comment accélérer le processus ? Quelles possibilités s’offrent à moi ? Je partage volontiers mes astuces personnelles avec vous.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén